Accueil du site > LETTRES MENSUELLES > Décembre 2015 : Le poisson pourrit toujours par la tête

vendredi 11 décembre 2015


Décembre 2015 : Le poisson pourrit toujours par la tête


Je suis rentrée en politique sur le projet de porter le bien vivre-ensemble. Je ne peux que constater qu’un mal vivre-ensemble profond s’est développé sur le terreau des difficultés économiques et sociales, sur les discriminations et les rancœurs.

Il y a désormais urgence à définir un projet de société qui fédère les envies et les énergies autour de notre patrimoine commun républicain. Le citoyen doit être remis au centre. Des exigences réciproques doivent être formulées. Le citoyen vis à vis du politique dans la délégation de pouvoir qu’il opère ; le politique vers le citoyen en l’associant à un projet qui mette en mouvement la société.

Cette impulsion doit être donnée au plus haut sommet de l’Etat. Nous sommes en Etat d’urgence démocratique quand le FN ronge la République de l’intérieur et les terroristes s’attaquent à notre société. A nous de relever le défi. Je poursuivrai avec vous afin de construire cette politique alternative et émancipatrice.

Retrouvez en ligne ma lettre #39

     

Répondre à cet article