Accueil du site > CARNET DE BORD > Première à la Rochelle

lundi 31 août 2015


Première à la Rochelle


La semaine passée, Je me suis donc rendue cinq jours à la Rochelle d’abord pour suivre les rencontres Condorcet des élus socialistes et républicains, puis pour participer à l’Université du Parti socialiste. C’était pour moi une première !

Je dirais que le bilan est contrasté. Bien sur c’est différent qu’à la télévision. A tous ceux qui relayent les petites phrases des grands élus, les positionnements ou les arrangements, disons que la vie d’une participante est bien éloignée de tout ça. Car c’est avant tout l’occasion de partager des moments absolument pas protocolaires avec des amis comme ci-dessus Latifa Ibn Zlaten et Christian Paul ou avec le maire de la Rochelle Jean-François Fountaine. C’est aussi l’occasion de discuter gravement de sujets essentiels comme ici à gauche avec le ministre de la Ville Patrick Kanner ou enfin de travailler en ateliers choisis parmi de nombreuses propositions, comme ci-dessous, avec la secrétaire d’Etat à la Ville, Myriam El Khomri.

Mais c’est aussi l’occasion de comprendre la distance qui s’est instaurée entre la politique et le citoyen. Surtout que rien n’est imaginé ou pensé pour la réduire. Car pour ceux qui sont en responsabilité, ce n’est fondamentalement pas un problème. L’essentiel est ailleurs dans les fameux rapports de force, mot cache-sexe pour traduire l’oukase d’une classe politique de plus en plus marquée par des formes aigües d’entre-soi.

Ce qui m’a frappé, c’est la désespérance des militants. Ils ne perçoivent plus la cohérence d’une politique. Ils sont en quête d’autres pratiques, plus lisibles, plus participatives qui suscitent un effet d’entrainement. Tansi que, ça et là des propos simplistes, populistes glacent le sang parce que l’on comprend que c’est la porte ouverte à des fuits éperdues.

Heureusement, il y a les discours proprement politiques. J’en retiendrai deux. Avec Christiane Taubira c’est la magie du verbe qui porte. C’est une femme qui aimante son auditoire, qui le rend intelligent et sensible ! Avec Manuel Valls c’est la volonté de l’engagement et la conviction du devoir au service de la France. Rien n’est donné, mais il est là, plus que d’habitide, habité par l’ampleur de la tâche et des défis. Je l’ai entendu deux fois : une fois jeudi devant les élus à Condorcet et dimanche en clôture de l’université d’été, avec une émotion très grande.

Alors, la politique reprend ses droits avec les échéances qui s’annoncent.

Mais quels que soient les résultats, il faudra non seulement continuer de réformer la France, mais aussi la façon de faire de la politique. C’est je crois une demande pressante de nos concitoyens. A nous de tout faire afin d’y répondre.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • Mots-clés : Donnezdusouffle
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document
Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

Première à la Rochelle , par Pascale Reder

Chère Fatima, j’aime bien ton compte-rendu de ta visite à La Rochelle, je reste comme tu le sais sur le terrain, engagée dans l’action citoyenne et partout j’ai le regret et souvent la colère de constater que dans les quelques municipalités vauclusiennes où le PS est aux manettes, les autres élus des autres partis de gauche ainsi que les citoyens ne sont pas à la place où ils et elles devraient être, pas ou plus d’espace de débat et de co-construction positive et expérimentale d’une alternative, oui déçue et en colère, mais certainement pas résignée. La lutte continue et ensemble hommes et surtout femmes de tous horizons nous y arriverons à le construire cet avenir meilleur, plus juste, plus démocratique, plus citoyen/ne ! Bon courage à toi aussi ! Bises Pascale Avignon



Fichier associé au message :

     

Répondre à cet article