Accueil du site > LETTRES MENSUELLES > Octobre 2012 : Vent mauvais

lundi 1er octobre 2012


Octobre 2012 : Vent mauvais


Quand les citoyens se sentent en droit d’appliquer leur Loi, cela n’augure rien de bon. Quand les élus se mettent en tête de laisser faire et, ainsi, leur donner raison, se lève alors un vent mauvais.

Chacun sait aujourd’hui que la situation des Roms nécessite une action déterminée pour aller à l’encontre de leur détresse économique et sociale. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues pour éviter que se poursuive le mistigri à l’oeuvre depuis des mois. La Région apporte régulièrement son concours à des solutions pérennes qui impliquent les associations.

Dans un état de droit, ce sont les forces de l’ordre, seulement elles, qui sont légitimes à faire appliquer la Loi républicaine. Toute action de citoyens qui s’autorisent à "faire justice" eux-mêmes est incompatible avec les principes de notre République. Ceux qui comprennent ou laissent faire trahissent le pacte républicain. Ni plus, ni moins.

Retrouvez en ligne ma lettre #8

     

Répondre à cet article