Accueil du site > LETTRES MENSUELLES > Juin 2012 : Parachevons 
le banquet républicain

samedi 2 juin 2012


Juin 2012 : Parachevons 
le banquet républicain


Les primaires auront été fêtées comme l’entrée qui avait réussi à mobiliser bien au-delà du cercle partisan. Les présidentielles ont été le plat de résistance que nous étions une majorité à attendre, mijoté depuis 1995, tandis que la sauce de 2002 avait tourné.

Faisons en sorte que les législatives s’imposent comme le dessert normal : celui que chacun espère secrètement. Assorti aux deux premiers plats, il doit permettre de donner une majorité au président de la République. De Céret à Dunkerque, de La Rochelle à Cambrai, faisons en sorte que le temps des cerises offre une large majorité au changement bien loin de toute bêtise qui conduirait droit à l’intoxication.



Chacun sait que le changement nécessite une infusion lente, que l’exemplarité doit être élevée lentement en sachant écarter les durs à cuire. Alors seulement, chacun pourra se dire que les ingrédients nécessaires au redressement du pays sont réunis pour le banquet républicain que nous appelons de nos voeux.

Retrouvez en ligne ma lettre #5

     

Répondre à cet article