Accueil du site > LETTRES MENSUELLES > Mai 2012 : J’♥ la France

mardi 1er mai 2012


Mai 2012 : J’♥ la France


L’argument se veut imparable. Répété, à longueur de discours, il semble devoir s’imposer par son évidence.

Dans la bouche du président sortant, il en va bien différemment. Son amour est surtout narcissique ; il est aussi possessif et se veut exclusif. Mais l’évidence d’une élection au suffrage universel vise à rendre chacun des électeurs décisionnaire, non pas sur la base d’arguments subjectifs (j’aime, j’aime pas), excessifs (j’aime à la folie), péremptoires (j’aime pas du tout), etc., mais sur la base de l’intérêt supérieur du Pays et de l’idée que nous nous faisons de la Nation.

La Nation constitue ce vivre ensemble dans lequel il n’existe que des français quelles que soient leur histoire, leur origine, leur religion, leur apparence. Le président sortant aura passé son quinquennat à diviser les Français. Inutile de rappeler l’ensemble des citations, tant elles sont encore dans les oreilles de chacun d’entre nous. Et il aura passé un entre-deux tours à laisser croire qu’il est légitime de pouvoir le répéter sans dommage irrémédiable.

Et pour que dimanche 6 mai, son histoire se termine en amour déçu, soyons au rendez-vous pour enfin réconcilier les Français avec une nouvelle forme de vivre ensemble et d’exemplarité de la vie politique, loin des ruptures, des exclusives, des enfantillages et des outrances.

Retrouvez en ligne ma lettre #4

     

Répondre à cet article